Mercredi 18 septembre

Regards sur nos danses à l’ère numérique

Journée professionnelle ouverte au public

Cette journée de rencontres professionnelles et de réseautage, d’entretiens, classes de maîtres, conférences est ouverte au public. Au terme de celle-ci, sera remis par un jury international, le Prix Lumière pour une œuvre exceptionnelle.

9h30 – 12h | LabO
60 Waller
(Autres entrées: 10 Daly, 50 Mackenzie-King)
Gratuit

13h – 17h | Club SAW | Galerie SAW
67 Nicholas
Gratuit

Comment les artistes d’aujourd’hui représentent-ils nos danses à l’écran et à l’aide des nouvelles technologies? Quels regards posent-ils sur notre monde pour questionner des enjeux sociaux et réinventer nos perspectives?

Cette journée de rencontres professionnelles et de réseautage, d’entretiens, classes de maîtres et de conférences est ouverte au public. Au terme de celle-ci, un jury international remettra le Prix Lumière au créateur d’une œuvre exceptionnelle.

Nous invitons les artistes d’Ottawa, du Canada, et de l’étranger à s’inscrire à cette journée professionnelle qui a pour ambition de créer des ponts entre créateurs et vous mettre en contact avec des acteurs stratégiques du cinéma, des arts visuels et numériques et des écoles de formation professionnelle. Nous avons également le plaisir d’accueillir trois programmatrices de Los Angeles, Paris et Shanghai. Au cours des activités de réseautage qui vous seront réservées – le déjeuner, le lunch-jumelage, les rendez-vous express – non seulement vous tisserez des liens, mais surtout initierez des collaborations, des résidences, des productions, des projets de diffusion, des expo-installations en solo ou en collectif. 

Cette initiative baptisée «Stratégie 2025 : Le Canada danse à l’écran» a pour objectif de déployer la danse canadienne vers de nouveaux horizons et lui permettre de rayonner auprès d’un plus large public, au pays comme à l’étranger. Des échanges avec nos partenaires internationaux sont bien sûr envisagés.

L’animation de journée sera assurée par Sylvain Bleau et Izabel Barsive, artiste vidéaste et professeure à temps partiel au département de communication de l’Université d’Ottawa.

Coda

Un film de Martine Époque et Denis Poulin (Montréal)

9h30 | LabO
60 Waller
(Autres entrées: 10 Daly, 50 Mackenzie-King)
Gratuit

Décorée de nombreux prestigieux prix à travers le monde, à Hollywood, Liège, Angoulême, à l’île de La Réunion (France), CODA est une véritable expérience audio-visuelle d’une rare beauté. L’oeuvre illustre la fragilité de la condition humaine.

Le film CODA, qu’a signé le tandem formé par les pionniers de la danse à l’écran Martine Époque et Denis Poulin peut être considéré comme l’essence même de l’oeuvre d’art du 21e siècle, celle qui inondera nos musées et l’art public au cours des prochaines décennies.

Ce sont les sœurs Hourshid & Mehrshid Afrakhteh – les TwinMuse – jeunes virtuoses montréalaises d’origine iranienne, qui interprèteront des extraits du mouvement final du fameux Sacre du printemps de Stravinsky (version quatre mains au même piano).

Co-produit avec le soutien de l’Office national du film du Canada et de FAKE Digital Entertainment, ce court métrage d’animation propose une vision inédite de la danse au cinéma, grâce à son usage de technologies numériques de pointe, dont la capture du mouvement (MoCap) et le traitement de particules.

Réal.: Denis Poulin & Martine Époque | Chor.: Martine Époque & Frédérick Gravel | Inter. : Brianna Lombardo, Robert Meilleur, Frédérick Gravel et Séverine Lombardo | QC | 2014 | 11′

CODA et la NoBodyDanse (MoCap réinventée)

par Denis Poulin (Montréal)

Classe de maître

9h45 | LabO
60 Waller
(Autres entrées: 10 Daly, 50 Mackenzie-King)
Gratuit

Cette classe de maître, offerte par l’un des grands pionniers de la danse à l’écran sur la scène internationale, explore la technochorégraphie et la technologie de capture de mouvement (MoCap).

Remarqué à ses débuts par le grand cinéaste d’animation Norman McLaren de l’Office national du film du Canada, Denis Poulin a développé sa pratique artistique depuis 50 ans avec sa partenaire, la regrettée Martine Époque, grande pionnière de la danse au Québec. Madame Époque a fondé le Groupe Nouvelle Aire en 1968, au sein duquel Denis a dansé. Cette troupe a donné naissance à la carrière des Édouard Lock, Louise Lecavalier, Paul-André Fortier, Daniel Léveillée, à des générations d’interprètes, chorégraphes jusqu’à nous, notamment Lana Morton à Ottawa et au montréalais Frédérick Gravel.

Être dépossédé de son apparence physique, mais se reconnaître grâce à sa gestuelle, est une sensation unique et troublante mais séduisante. 

Diplômé de la réputée Université du Michigan Ann Arbor, Denis Poulin détient un Ph.D. en études et pratiques des arts (UQÀM). Il est professeur associé au département de danse de l’UQÀM, chercheur à Hexgram-UQÀM, et professeur retraité de Collège Montmorency. Cet artiste de l’avant-garde saura vous inspirer! Sa classe sera offerte autant en français qu’en anglais.

Pourquoi danser quand il y a tant à faire (volet 1)

Présentation de projets artistiques inspirants

11h – 12h | LabO
60 Waller
(Autres entrées: 10 Daly, 50 Mackenzie-King)
Gratuit

Découvrez des démarches artistiques inspirantes et échangez avec nos invités et en compagnie du public!

Avec : Shara Weaver de Propeller Dance (Ottawa), Ariane Boulet (Montréal), Chantal Caron(St-Jean-Port-Joli), Jil Guyon (New-York), Tamar Rogoff (New-York)

Présentation spéciale d’un court-métrage

d’Édouard Lock (Montréal)

13h | Club SAW | Galerie SAW
67 Nicholas
Gratuit

Edouard Lock réalise un court-métrage d’après l’une de ses chorégraphies créée pour le Musée Boijmans Van Beuningen à Rotterdam.

Danseurs: Gesine Moog et Jac Carlsson du Culberg Ballet
Direction photo: Philippe Lavalette
Compositeur: (musique originale) Gavin Bryars
Directeur musical: Lisa Långbacka
Producteur: Musée Boijmans Van Beuningen

Un échange entre le chorégraphe et le public suivra la projection du film.

Édouard Lock a commencé sa carrière de chorégraphe à l’âge de 20 ans et a fondé La La La Human Steps en 1980. Il s’est vu commander des œuvres par des compagnies tel le Ballet de l’Opéra de Paris, le Nederlands Dans Theater, le Het Nationale Ballet de
Hollande, le Ballet de Culberg et Le Ballet Royale de Flandres.

Édouard Lock a été le co-concepteur et directeur artistique de la tournée mondiale de David Bowie, “Sound and Vision”. Il a aussi collaboré avec Frank Zappa pour les concerts de la série “The Yellow Shark”. En musique, il a aussi collaboré avec :
Einstürzende Neubauten, Steve Albinni (Shellac of North America), Kevin Shields (My Blue Valentine), David Van Tiegham, West India Company, David Lang et Gavin Bryars.

À l’invitation de l’Opéra de Paris, Édouard Lock a signé en 2003 la chorégraphie pour “Les Boréades », interprétée par sa compagnie LHS au Palais Garnier.
Ses œuvres ont remporté de nombreux prix dont le prix Denise-Pelletier, le prix du
Centre National des Arts; le Prix Premio Positano Leonide Massine pour meilleur
compagnie d’auteur, le prix chorégraphique Benois de la Danse à Moscou, le Prix du Gouverneur Général du Canada pour les Arts du Spectacle, et le prix Molson attribué par le Conseil des Arts du Canada. Un doctorat honorifique lui a été décerné par l’Université du Québec à Montréal.

Plusieurs films ont été consacrés à ses œuvres. En 1994, Bernar Hébert a réalisé « Le Petit Musée de Vélasquez». En 1997, Édouard Lock a été invité, aux côtés notamment du peintre Roy Liechtenstein, de l’architecte Tadao Ando et de David Bowie, à faire partie du documentaire « Inspirations », réalisé par le Britannique Michael Apted.

L’adaptation cinématographique d’« Amelia » réalisée par Édouard Lock été présentée en première américaine au Festival du Film de Tribeca à New York et en premièreeuropéenne au Festival International du Film de Karlovy Vary. Ce film a été le gagnant de sa catégorie à de nombreux festivals internationaux, tels le Festival international du Film de Chicago, le Festival international du Film de Prague et le Festival Rose d’Or en Suisse. Il a aussi remporter la meilleure réalisation, direction photo et montage aux prix I.C.E. et au Prix Gémeaux.
Édouard Lock a été fait Chevalier de l’Ordre national du Québec et Officier de l’Ordre du Canada.

Pourquoi danser quand il y a tant à faire (volet 2)

La diffusion réinventée à Ottawa, Los Angeles, Shanghai et Paris

14h | Club SAW | Galerie SAW
67 Nicholas
Gratuit

Découvrez des démarches de diffusion hors de l’ordinaire, et échangez en compagnie de commissaires et programmateurs à l’affût de créateurs qui étonneront leur public.

Avec : Kelly Hargraves, Dance Camera West (Los Angeles), Anneliese Charek, BYOB et The Exchange Program de Shanghai et Virginie Combet de Ciné-Corps à Paris-Rennes

S’ajoutera à ces échanges, Jason Saint-Laurent de la Galerie SAW (Ottawa), qui nous présentera son Lab Nordique, une collaboration avec le Nunavut, le Danemark, l’Islande, la Norvège, la Suède et la Finlande, qui sera inauguré en novembre prochain.

Prix lumière 2019

Projection des films en nomination

15h | Club SAW | Galerie SAW
67 Nicholas
Gratuit

La danse d’Amal
Un film de Rami Al Rabih
Réal.: Rami Al Rabih | Paris/Beyrouth
2018 | 8’

Éclipse 
Un film avec Robin Poitras
Réal.: Robin Poitras, Edward Poitras, Larry Bauman, Lhasa de Sela
Regina, Canada | 2019

Moving Gaze
Un film de Tim Smith
Réal.: Tim Smith| UK |3’9
2019 | court-métrage

Sur ma peau
Un film de Eric Oberdorff
Réal.: Eric Oberdorff | Chor.: Eric Oberdorff
Nice, France  | 2017 | 12’38

Cycles
Un film de Joe Cobden
Réal.: Joe Cobden | Chor: Joe Cobden | Los Angeles | 2016 |  3’53 | court-métrage

Vanitas 
Un film de Vinícius Cardoso
Réal.: Vinícius Cardoso | Chor.: Samuel Kavalerski & Irupé Sarmiento I São Paulo, Brazil | 2017 | 6′

Entre les lignes 
Un film de Sebastian Furtado
Réal.: Sebastian Furtado | Concept: José Flores & Gabrielle Simard | Danseurs: Danielle Lauzon, Elljay Timm, Gabrielle Simard, Gabrielle Skalak, José Flores | Musique : Charlotte Cardin et CrI Remix | 6’4 | Montréal, Canada

The Return 
Un film de Komrakova Liudmila
Réal.Komrakova Liudmila Chor .: Maria Marinova-Vasilieva and Anton Popichenko | Saint-Petersburg, Russia | 2019 | 4’57 | court-métrage

Waiting for Color 
Un film de Kosta Karakashyan
Réal.: Kosta Karakashyan Chor .: Kosta Karakashyan | New York & Bulgaria | 2018 | 6’36

Our Last Aria
Un film de Scotty Hardwig
Réal.: Scotty Hardwig | USA | 2018 | 7’14

Limbo
Un film de  Natalie-Anne Downs 
Réal.: Natalie-Anne Downs | Chor.: Dominic Rocca et Christopher Thomas | Royaume-Uni | 2018 | 9′55

Clémentine
Un film de Chantal Caron et Albert Girard
Réal.: Chantal Caron et Albert Girard | Chor.: Chantal Caron | Saint-Jean-Port-Joli, Canada | 2019 | 7’40

Georgie
Un film de Jessie Lhôte
Réal.: Jessie Lhôte | Chor.: Harold Rhéaume | Perf.: Lana Morton | Ottawa, Canada | 5′

L’étreinte des Valkyries
Un film de Alan Lake
Réal. et Chor.: Alan Lake | Québec, Canada | 2019 | 16’29

RGS2
Un film de Colin Power
Réal.: Colin Power | Chor.: Yvonne Coutts | Perf.: Kay Kenney | Ottawa, Canada | 2019 | 11′11

Ecclesiastes 
Un film de Mor Shani 
Réal.: Mor Shani | Chor.: Connor Schumacher & Luis Alfonso Rios Zertuche | Tel-Aviv/Amsterdam | 2019 | 22′

Remise du Prix Lumière

16h30 | Club SAW |Galerie SAW
67 Nicholas
Gratuit

Le chorégraphe montréalais Édouard Lock présidera la seconde édition du Prix Lumière. Il sera entouré de Kelly Hargraves, directrice de Dance Camera West de Los Angeles, Jason St-Laurent, commissaire de la Galerie SAW d’Ottawa, Nyla Carpentier de Raven Spirit Dance de Vancouver, René Chénier, producteur, Office national du film du Canada, Anneliese Charek, productrice de BYOB et The Exchange Program de Shanghaï.

Enter the Faun par Tamar Rogoff (New-York)

Projection du documentaire en présence de la chorégraphe

18h | Club SAW | Galerie SAW
67 Nicholas
Contribution volontaire | Passeport

Acheter en ligne

« Une histoire remarquable (…) qui sera d’un grand intérêt non seulement pour les amateurs de danse, mais pour ceux dont leur vies ont été touchées par la paralysie cérébrale. »

The Hollywood Reporter (2016)

L’histoire rocambolesque du jeune comédien Gregg Mozgala atteint de paralysie cérébrale et de la chorégraphe new-yorkaise Tamar Rogoff. Elle voulait créer avec Gregg une nouvelle version de l’Après-midi d’un faune qu’avait signé Nijinsky.  Elle lui a permis de réinventer sa démarche, sa vie.

En présence de la chorégraphe, qui échangera avec le public après la projection. 

Le lendemain, jeudi 19 septembre 13h, dans le cadre du Symposium, Tamar Rogoff offrira un atelier aux artistes, aux personnes atteintes de troubles de motricité et à tous ceux qui sont intéressés par sa démarche inusitée. Inscrivez-vous, les places sont limitées, au : info@cinedanse.ca

Le film est sous-titré en français,

Réal.:Tamar Rogoff, Daisy Wright | USA | 2015 | 68′

En première partie

WONDER ABOUT MERRI (JE M’ÉMERVEILLE DE MERRI)

Un film de Tamar Rogoff (New-York)

Réal.:Tamar Rogoff | New York City | 2018 | 6′

« Le Cri » de Nacera Belaza (Paris/Alger)

Deuxième représentation du spectacle

20h | LabO
60 Waller
(Autres entrées: 10 Daly, 50 Mackenzie-King)
Gratuit | Passeport

Acheter en ligne

« Nacera Belaza signe une rêverie majeure sur l’humain et son désir de spiritualité. »

Le Monde (Paris)

À l’heure où l’Algérie s’affirme, Nacera Belaza est l’une des rares femmes chorégraphes arabes à œuvrer sur la scène internationale. Ses créations questionnent, troublent, interpellent, par leur mystère, leur lenteur, leur transe.

Son duo « Le Cri » (2008) dansé avec sa sœur Dalila est sa pièce-phare qui l’a fait rayonner dans toute l’Europe — sur les scènes des renommés Festival d’Avignon, Biennale de Lyon, deSingel d’Anvers, Roma Europa, à New-York et jusqu’en Australie. Sur une musique symboliquement chargée de sens où se marient les voix de Nina Simone, Maria Callas, Amy Winehouse et d’un chanteur arabe, elles nous plongent dans une transe qui évoque les exclusions contemporaines et la quête de spiritualité de notre monde, comme un écho, un siècle plus tard, à la fameuse œuvre expressionniste du peintre norvégien Edvard Munch.

Avant et pendant la représentation sera projetée en boucle, sur notre écran urbain à la cour extérieure de la Galerie SAW, la magnifique version filmée parBéatrice Vernhes au Cloître de la Psalette, tournée un soir d’averse.

Durée du spectacle: 45 minutes

Chorégraphie : Nacera Belaza
Interprétation : Dalila Belaza, Nacera Belaza
Conception vidéo et bande son : Nacera Belaza
Régie son et lumière : Christophe Renaud

Une discussion avec l’artiste se tiendra après la représentation.

Projections en boucle de la version du film « Le Cri » au Cloître de la Psalette avant et après la représentation

Réal.: Béatrice Vernhes.| Chor.: Nacera Belaza | France | 2016 | 10′

Nous remercions l’Ambassade de France à Ottawa et l’institut Français pour l’accueil de la Compagnie Nacera Belaza

À ne pas manquer

 Femmes d’aujourd’hui

dimanche 22 sept. I 17h I LabO

En clôture - Programme mixte de performances et projections. À New-York, à Montréal ou à Ottawa, du Zimbabwe ou par Skype: Être femme aujourd'hui et danser. Artistes invités: Lana Morton, Yvonne Coutts, Jill Guyon, Emilie Morin et Alla Kovgan.

La Terre-mère éclate

dimanche 22 sept. | 11h I LabO

Brunch-projections - Nos ancêtres dansaient la pluie. Comment les artistes d'aujourd'hui dansent-ils notre monde?

Louise Lecavalier: Sur mon cheval de feu

dimanche 22 sept. | 14h I LabO

Le long métrage documentaire Louise Lecavalier : Sur son cheval de feu que lui consacre Raymond St-Jean propose une plongée cinématographique au coeur de l’oeuvre et de la vie de la célèbre danseuse et chorégraphe.