Cinédanse Ottawa est reporté à l’an prochain | Cinédanse Ottawa is postponed: new dates to be announced this fall

W-Ghosts_Guyon_2
Jil Guyon (New York) dans son film Ghosts tourné en plein cœur de Time Square

English follows

Communiqué de presse – pour diffusion immédiate

Cinédanse Ottawa est reporté à l’an prochain

Montréal, le mercredi 11 juillet 2018 – La prochaine édition de Cinédanse, qui devait avoir lieu du 5 au 9 septembre 2018 à Ottawa, est reportée à l’an prochain, afin d’assurer le plein financement de l’événement. Les nouvelles dates du festival seront annoncées au cours de l’automne.

Presqu’à la veille de dévoiler publiquement le spectacle de l’inspirante chorégraphe devant ouvrir le festival, Sylvain Bleau, son producteur, a déclaré : « Supporté par mon Conseil d’administration, j’ai décidé de faire patienter une année encore le public d’Ottawa pour mieux finaliser la structure financière de l’événement. Je remercie tous nos partenaires de leur compréhension et bien sûr les artistes d’ici et de l’étranger déjà programmés. Gens d’Ottawa, ce n’est que partie remise pour vous faire découvrir nos danses mutantes ancrées dans la communauté, au cœur des nouveaux territoires et des nouvelles pratiques. »

Après Montréal en 2012 et Québec en 2015, rappelons que la troisième édition de notre festival Cinédanse vous donnera rendez-vous dans le nouveau complexe formé par la Cour des arts modernisée, la toute nouvelle Galerie d’art d’Ottawa et le nouveau théâtre le LabO, en plein cœur du bouillonnant quartier Rideau d’Ottawa.

Restez donc à l’affût des nouvelles dates de Cinédanse Ottawa 2019 qui vous seront partagées cet automne !

Merci à nos partenaires

ODD Ottawa Dance Directive Centre de danse contemporaine, le Département de théâtre de l’Université d’Ottawa et son LabO, la Galerie d’art d’Ottawa, SAW Video Centre d’Art Médiatique, la School of Dance d’Ottawa et la Cour des arts.logos 1 juillet 2018

tamarTamar Rogoff et les participants à l’atelier à la Maison pour la danse de Québec. Courtoisie Journal de Québec

En visite à Québec et Montréal, Tamar Rogoff (NYC) touche et inspire par ses ateliers autour des troubles de motricité 

« Un incontournable! Je ne suis pas du tout de nature artistique mais j’ai tellement aimé ça. Accessible à tous. Tamar Rogoff est très généreuse de son temps. Elle a complètement changé mon point de vue sur la danse et m’a ouvert l’esprit à des façons novatrices d’aborder les troubles moteurs, de coordination et les autres troubles neurologiques. Merci Tamar Rogoff. »

Karine, maman du jeune Nathan

 

De passage à Québec, à la Maison pour la danse, et à Montréal, dans les studios des Grands Ballets Canadiens, du 19 au 25 mai dernier, la chorégraphe new-yorkaise Tamar Rogoff en a touché plus d’un lors des ateliers gratuits organisés par Cinédanse. Ce sont plus de soixante mamans, papas accompagnés de leurs enfants atteints de trouble de motricité, physiothérapeutes, médecins, psychologues, travailleuses sociales et de très nombreuses professionnelles de la danse qui ont eu la chance de participer à ses ateliers.

Et plus de 250 personnes se sont déplacées à Québec et à Montréal -à l’occasion du Symposium international sur la danse et le mieux-être organisé par le Centre national de danse-thérapie des Grands Ballets- pour se laisser inspirer par le puissant documentaire Enter the Faun / L’apparition du faune qui présent la fascinante rencontre entre la chorégraphe et le jeune comédien Gregg Mozgala, atteint de paralysie cérébrale. À travers un long et patient travail de création en studio, Tamar a permis à Gregg de réinventer sa manière de se déplacer et sa vie.

Par sa démarche inusitée, ses enseignements attentionnés véhiculés dans ses ateliers Tamar a marqué tous les participants. Un nombre impressionnant d’entre eux nous ont témoigné que son travail leur permettait d’entrevoir de nouveaux possibles, qu’il leur ouvrait de nouvelles voies, qu’il était porteur d’espoir. À cet égard, le témoignage cité plus haut de la maman du jeune Nathan, tous deux venus à la rencontre de Tamar à la Maison pour la danse de Québec, n’est-il pas d’une grande éloquence?

Pour saisir l’effet de cette activité organisée par Cinédanse en collaboration avec ses partenaires, nous vous invitons à écouter la chronique de la journaliste culturelle Patricia Tadros, lors de l’émission matinale de Québec Première heure, à l’antenne d’Ici Radio-Canada Première le mercredi 16 mai dernier. Vous y constaterez son enthousiasme. Rendez-vous à la chronique intitulée Réhabilitation par la danse à 6h44 ici.

En complément, nous vous invitons à visionner la conférence InnovateMED que Tamar et Gregg ont donné au Centre médical de la Columbia University ainsi que l’article du Dr. Leon Chaitow, Modifying the effects of cerebral palsy: the Gregg Mozgala story  >>>

Enfin, Sylvain Bleau invite fortement les professionnels de la santé, de la réhabilitation, de la danse et autres curieux intéressés à agrémenter leur pratique à lire le fascinant ouvrage Entre psyché et soma (Éd. Payot) de la norvégienne Gerda Boyesen, laquelle a développé la psychologie biodynamique dans la foulée de Wilhelm Reich. Au cours de sa longue carrière, cette chercheuse et praticienne dédiée, grande dame de la psychologie encore trop peu connue en Amérique, a exploré les techniques de péristaltisme, libérations de tension qu’elle appelle décharges végétatives. Ces mécanismes d’autorégulation de l’être rejoignent, à plus d’un égard, certaines pratiques ancestrales des Premières Nations, et, c’est à s’y méprendre selon Sylvain Bleau, les découvertes de grande valeur que la chorégraphe Tamar Rogoff a pu expérimenter à travers sa nouvelle version de L’après-midi d’un faune avec Gregg.

Merci à nos bénévoles, partenaires et donateurs!

Cinédanse remercie chaleureusement tous ses précieux bénévoles, partenaires et donateurs pour avoir rendu possible la visite de Tamar Rogoff à Québec et Montréal en mai dernier.

Par votre engouement, votre engagement, vous nous donnez l’énergie, l’envie profonde de la réinviter. N’hésitez surtout pas à entrer en contact avec nous pour nous communiquer votre intérêt!

logos 2 juillet 2018

 

Suivez-nous sur Facebook


Cinédanse Ottawa 2019

Cour des arts + Galerie d’art d’Ottawa + LabO
Ottawa (Ontario) Canada
www.cinedanse.ca

Le festival Cinédanse et tous nos projets sont des productions de La Caravane de Phoebus.

 

-30-

Source | Relations de presse
Anthony Charbonneau
Tél. (581) 305-6525 | com@lacaravane.qc.ca

 

 

W-Ghosts_Guyon_2Jil Guyon (New York City) in her film Ghosts shooted in the hearth of Time Square

Press release – for immediate release

Cinédanse Ottawa is postponed to next year

Montréal, Wednesday, July 11, 2018 – The next edition of Cinédanse, scheduled to take place September 5-9, 2018, in Ottawa, is postponed to next year in order to ensure its complete funding. New festival dates will be announced this fall.

Almost ready to unveil the name of the inspiring female choreographer who would open the festival, producer Sylvain Bleau declared:  » Supported by my Board of Directors, I have decided to make Ottawa wait one more year, in order to better finalize the financial structure of the event. I thank all of our partners for their understanding and of course the artists already programmed, local and from abroad. People of Ottawa, we are postponing the event to give you a better chance to discover our mutant dances rooted in the community, at the heart of new territories and new practices.  »

After bringing Cinédanse to Montréal in 2012 and Québec City in 2015, the third edition of our Cinédanse festival will make you enter the new complex formed by the modernized Arts Court, the new Ottawa Art Gallery and the new theater the LabO, right at the heart of Ottawa’s bustling Downtown Rideau.

Stay tuned, new dates for Cinédanse Ottawa 2019 will be announced this fall!

Thanks to our partners

ODD Ottawa Dance Directive, University of Ottawa’s Theater Department and its LabO, Ottawa Art Gallery, SAW Video Media Center, Ottawa School of Dance, and the Arts Court.

logos 1 juillet 2018

tamarTamar Rogoff and participants at La Maison pour la danse in Québec City. Credits: Journal de Québec

During her visit in Québec City and Montréal, Tamar Rogoff (NYC) touched and inspired through workshops addressing motor disorders

“ A must see! I am not artistic at all and enjoyed it so much. Accessible to everyone. Tamar Rogoff is very generous of her time. She changed my perspective on dance and opened my mind to innovative ways to approaching motor/coordination disorders, as well as other neurological conditions. Thank you Tamar Rogoff. ”

Karine Lévesque, mother of young Nathan

 

While visiting Maison pour la danse in Québec City, and Les Grands Ballets Canadiens’ studios in Montréal from May 19 to 25, New York choreographer Tamar Rogoff was inspiring for many during free workshops organized by Cinédanse. There were more than sixty moms, dads accompanied by their children with motor disorders, physiotherapists, doctors, psychologists, social workers and many female dance professionals participating in Tamar’s workshops.

In addition, more than 250 people got together in Québec City and Montréal – during the International Symposium on Dance and Well-Being organized by the National Centre for Dance Therapy – to watch the powerful documentary Enter the Faun. This documentary tells the fascinating encounter between the choreographer and the young comedian Gregg Mozgala with cerebral palsy. Through a long and creative studio process, Tamar has allowed Gregg to reinvent his way of moving and has changed his life.

By her unusual approach and her thoughtful teachings, Tamar moved every single workshop participant as well as those viewing the documentary. An impressive majority of them sensed that Tamar has brought them hope, opened new avenues and allowed them to take a glimpse of completely new possibilities. Furthermore, isn’t the testimony of young Nathan’s mother, quoted above, both who came to meet Tamar at the Maison pour la danse of Québec City, a profoundly eloquent one?

For more information on Tamar’s process, we invite you to watch Tamar and Gregg’s InnovateMED conference they gave at Columbia University Medical Center as well as the article Modifying the effects of cerebral palsy: the Gregg Mozgala story by Dr Leon Chaitow (ND, DO) >>>

Finally, Sylvain Bleau strongly suggests that health and rehabilitation professionals, psychologists and others interested in adding to their practice read on the fascinating works by the Norwegian Gerda Boyesen, who developed biodynamic psychology in the wake of Wilhelm Reich. Throughout her long career, this researcher and dedicated practitioner, a great woman of psychology still unknown in America, has explored the techniques of peristalsis and releases of tension which she calls vegetative discharges. Many aspects of these self-regulation mechanisms are an echo to some First Nations’ ancestral practices, and, according to Sylvain Bleau, to the valuable discoveries Tamar Rogoff has experimented through the creation process with Gregg.

Thanks to our volunteers, partners and donors !

Cinédanse wishes to thank all its valued volunteers, partners and donors for making Tamar Rogoff’s visit to Québec City and Montréal possible in May. Thanks to your enthusiasm and commitment, you give us energy and the deep desire to bring her back to Québbec and elsewhere in Canada. Do not hesitate to contact us to communicate your interest!

logos 2 juillet 2018

Follow our page on Facebook


Cinédanse Ottawa 2019

Arts Court + Ottawa Art Gallery + LabO
Ottawa (Ontario) Canada
www.cinedanse.ca

Cinédanse festival and all of our projects are produced by La Caravane de Phoebus.

 

-30-

Source | Press relations
Anthony Charbonneau
(581) 305-6525 | com@lacaravane.qc.ca