La troisième édition de Cinédanse à Ottawa du 18 au 22 avril 2018! Entry Call for Cinédanse Ottawa 2018 Opens Now!

English follows

Communiqué de presse – pour diffusion immédiate

La troisième édition de Cinédanse se tiendra à Ottawa du 18 au 22 avril 2018!

Montréal, le mercredi 25 octobre 2017 – C’est à Ottawa que se tiendra la troisième édition du festival Cinédanse, à la Cour des arts modernisée et dans la toute nouvelle Galerie d’art d’Ottawa, en plein cœur du bouillonnant quartier Rideau, au centre-ville de la capitale canadienne, du mercredi 18 au dimanche 22 avril 2018.

Après avoir fait «Cinédanser» Montréal en 2012 et Québec en 2015, c’est cette fois à Ottawa que l’événement itinérant Cinédanse donnera rendez-vous au public pour lui faire découvrir les danses mutantes, issues des nouvelles pratiques artistiques et celles qui questionnent des enjeux sociaux actuels. «Parce que notre monde a bien besoin de danser», plus que jamais!

Un lieu inspirant pour la troisième édition

Le directeur-fondateur de l’événement, Sylvain Bleau, estime que la nouvelle Cour des arts réinventée et la Galerie d’art d’Ottawa sont le lieu idéal pour tenir la troisième édition de son festival. «Depuis les débuts, j’ai toujours rêvé d’un incubateur de création aux multiples facettes de présentation, bien au-delà de la diffusion standard en salle de cinéma. Dans notre monde, où l’image occupe une telle importance, nous sommes, inconsciemment ou non, en quête d’œuvres pertinentes qui mêlent écrans et nouvelles technologies, qui élargissent nos consciences et qui donnent du sens à nos vies. Nos nombreux partenaires et le quartier Rideau tout autour, nous offrent enfin l’opportunité de faire vivre aux amateurs d’art contemporain une véritable expérience des danses mutantes, au goût du jour».

Organisé en étroite collaboration, notamment, avec ODD Centre de danse contemporaine, la Galerie d’art d’Ottawa, SAW Video Centre d’Art Médiatique, la School of Dance d’Ottawa, l’agence Downtown Rideau et bien sûr la Cour des arts, Cinédanse Ottawa 2018 présentera une programmation des plus éclatée : expositions en galerie, performances et œuvres issues des nouvelles pratiques (technologies 3D, tableaux interactifs, capture de mouvement, œuvres tournées sous l’eau), lunch beat dansant, ateliers participatifs, classes de maître, déjeuner professionnel, projections de documentaires et de films dans la nouvelle Salle Multi du complexe artistique du centre-ville d’Ottawa et beaucoup plus. Plusieurs événement déborderont dans la ville, dans les rues et sur des écrans urbains.

Un festival engagé

Cinédanse Ottawa 2018 mettra l’emphase sur des œuvres aux valeurs humanistes, comme toujours, en accordant une place de choix aux créations d’artistes qui provoquent les consciences, combattent le sentiment d’exclusion et manifestent un penchant contre les segmentations de tout genre qui inondent et enferment nos communautés, nos sociétés modernes.

Cinédanse s’est donné pour mission de stimuler la création auprès des jeunes générations, de toutes les générations, et de présenter au public les œuvres les plus pertinentes d’artistes dynamiques d’ici et de l’étranger. Nos thèmes de prédilection : la femme d’aujourd’hui, l’amour sous toutes ses formes, notre rapport à la vieillesse, la spiritualité à l’ère numérique, la vie dans son intimité et en communauté, la place de l’autre, de l’étranger dans nos vies.

W-Ghosts_Guyon_1
Pour l’instant, nous confirmons le retour de l’artiste new-yorkaise Jil Guyon, muse de notre deuxième édition, dont les œuvres et performances de son personnage de la ténébreuse Widow, inspirée du premier Blade Runner, sont de plus en plus acclamés aux quatre coins des États-Unis et de l’Angleterre. Les artistes montréalaises Marlene Millar et Sandy Silva, récipiendaires du 1er Prix Lumière pour leur court métrage Lay Me Low honoré partout dans le monde, nous dévoileront leur nouveau film, Pilgrimage, déjà salué de prix lors de sa première en Italie récemment.

Cinédanse Ottawa 2018

Du 18 au 22 avril
Cour des arts + Galerie d’art d’Ottawa
Ottawa (Ontario) Canada
www.cinedanse.ca

Soumission avant le 19 janvier

Comment soumettre vos créations? En savoir plus.

 

logos octobre 2018

 Suivez-nous sur Facebook

 

 

-30-


Source |Relations de presse
Anthony Charbonneau, chargé des communications
Tél. (581) 305-6525 | com@lacaravane.qc.ca

_________________________________________________________

thierry (1)

Retour sur la tournée de Thierry Thieû Niang au Québec et à Ottawa cet été

« Danser c’est une décision et le corps y va. Danser c’est une intention et l’on n’a pas besoin des mots…» – mots de Thierry lors du premier atelier de la tournée « Danser le printemps en été! » à Saint-Jean-Port-Joli

Vous ne le savez peut-être pas mais c’est la grande poétesse innue Joséphine Bacon qui a donné l’impulsion à cette belle tournée. Dans le très beau film L’Empreinte (2014), elle raconte que dans les sociétés autochtones très matriarcales, ce sont les grands-mères qui élèvent les petits-enfants…. De là émergea l’envie de Sylvain Bleau d’inviter Thierry Thieû Niang à mélanger nos aînés avec nos jeunes, partout au Québec et à Ottawa, afin de questionner, en dansant, les liens entre les générations.

Comme l’a si bien dit Thierry dans une entrevue avec Radio-Canada Gaspésie-les-Iles (lien ci-dessous), c’est :« un vrai bon moment pour interroger le mouvement dansé chez ces deux générations, le danger c’est de rester dans l’entre soi, de danser de façon virtuose, technique […]. La danse fait partie de tout le monde et tout le monde veut retrouver ce mouvement de la danse, un mouvement de réunion, de joie. »

Pendant cette tournée de trois semaines qui s’est terminée début septembre à Rouyn-Noranda, ce sont plus d’une centaine de personnes qui ont répondu à l’appel, nous donnant par leurs danses un regard neuf sur leur territoire, leur présence au monde, au bord du fleuve chez la chorégraphe Chantal Caron, de la Baie des Chaleurs, sur le site historique de la Plage de Paspébiac, avec les autochtones de Pikogan au bord du Lac Osisko à Rouyn, ou en plein centre-ville de Montréal devant le Palais des congrès. Nos territoires façonnent nos vies, ils façonnent nos danses…

Animer le petit-enfant en soi

Au cœur des spiritualités des premières nations avant l’arrivée des européens en Amérique, comme nous l’a révélé le philosophe métis Jean Bédard qui nous a accueilli sur sa Sageterre à Rimouski, il y a en chacun de nous un petit enfant, tout au long de nos vies. La façon dont on le traite, l’attention qu’on lui porte, marque nos corps, nos faits et gestes, et transcende nos danses…

Le succès de « Danser le printemps en été! » s’est fortement exprimé tout au cours de notre tournée par les nombreux témoignages de reconnaissance de nos chers participants, comme celui de cette femme-médecin de 60 ans qui nous écrivait : « Je me lève ce matin avec toute la beauté et l’énergie accumulées depuis trois jours. Encore un grand merci d’être venu nous faire vivre cette expérience chez nous… Vous et ceux qui travaillent avec vous font partie des gens qui améliorent l’univers.»

Pour paraphraser la chorégraphe Chantal Caron, « nos danses sont simplement une expression de nos âmes »… Et parfois, un seul jeune adolescent de 16 ans au milieu d’un groupe de 60 ans et plus, comme à Paspébiac, a contribué à insuffler une énergie de feu qui transcendait les âges lors de la prestation publique au coucher du soleil sur l’air de Bourvil «Le petit bal perdu»… Oui, depuis les années 50-60-70 où tout le monde, grands et petits, dansaient dansaient, avons-nous perdu le pas…?

Le film de Béatriz Mediavilla d’ici un an

Rendez-vous dans environ un an pour voir l’aboutissement de l’aventureux projet de documentaire de notre cinéaste chérie de Rouyn, Béatriz Mediavilla qui, avec ses deux comparses, le directeur photo Dominique Leclerc et sa productrice Mélissa Major, ont suivi la tournée et vécu avec nous des moments magiques de danse.

Lien vers l’entrevue de Thierry Thieû Niang accordée à Radio-Canada à Paspébiac >>>

Merci aux nombreux participants de 7 à 87 ans, qui nous ont émus et dont on a vu, si souvent, les yeux briller. Merci bien sûr à Thierry Thieû Niang, généreux et sensible. Et surtout, merci à tous nos partenaires.

logos juillet 2017 

______________________________________

Bienvenue aux nouveaux membres de notre Conseil d’administration

Nous sommes fiers d’accueillir au sein de notre Caravane de Phoebus, organisme producteur du festival Cinédanse et de toutes nos activités, deux nouveaux membres sur notre Conseil d’administration : Daniel Barbeau, Vice-président – ventes, Mishmash Média Inc. agira comme vice-président, et comme membre, Thien Vu Dang, artiste VJ, producteur du festival MAPP MTL et cofondateur de la Maison ROKODOTTÄA. Bienvenue à vous deux!

 


Press release – for immediate release

The third edition of Cinédanse will take place in Ottawa from April 18-22, 2018!

Montréal, Wednesday, October 25, 2017 – The 3rd edition of the Cinédanse festival will take place in Ottawa, at the modernized Arts Court and at the new Ottawa Art Gallery, in the heart of the bustling Rideau neighborhood, in the downtown of our Canadian capital, from April 18 to 22, 2018.

After our first two festivals in Montréal (2012) and in Québec City (2015), it is this time in Ottawa that our itinerant event Cinédanse will invite the public to discover mutant dances, resulting from new artistic practices and those questionning current social issues. « Because our world needs to dance, » more than ever!

An inspiring place for the third edition

The founding director Sylvain Bleau believes that the new Arts Court and Ottawa Art Gallery are the ideal place to hold the festival’s third edition. « Since the beginning, I have always dreamed of a creative hub with multiple facets of presentation, far beyond the standard cinema screenings. In our world, where image is so important, we are, consciously or not, looking for relevant art works that combine screens and new technologies, that broaden our consciousness and give meaning to our lives. Our many partners and the Downtown Rideau district all around, finally offer us the opportunity to give contemporary art lovers a real experience of mutant dances, up to date« .

Organized in close collaboration with ODD Ottawa Dance Directive, Ottawa Art Gallery, SAW Video Media Art Center, Ottawa’s School of Dance, and of course the Arts Court, Cinédanse Ottawa 2018 will present an exploded program: gallery exhibitions, works and performances from new practices (3D technologies, interactive painting, motion capture, works shot underwater), lunch beat, workshops, masterclass, professional lunch, documentary and film screenings in the new Multi-Purpose Room at the downtown Ottawa arts complex and much more. Several events will spill over the city, into the streets and on urban screens.

An engaged festival

Cinédanse Ottawa 2018 will focus on works with humanist values; as always. It will give special attention to creations of artists who provoke consciences, fight the feeling of exclusion and all kinds of segmentations that flood and enclose our communities, our modern societies.

Cinédanse’s mission is to stimulate creation among younger generations, of all generations, and to present to the public the most relevant works of dynamic artists from here and abroad. Our favorite themes: the woman of today, love in all its forms, our relationship to old age, spirituality in the digital age, life in its intimacy and in community, the place of the other, of strangers in our lives.

W-Ghosts_Guyon_1

For the moment, we confirm the return of New York artist Jil Guyon, muse of our second edition, whose works and performances of her mysterious Widow’s character, inspired by the first Blade Runner, are more and more acclaimed and invite to the four in the United States and in England. Ottawa will discover her in her new creation Times Square (photo above). Marlene Millar and Sandy Silva from Montréal, recipients of the 1st Prix Lumière for their short film Lay Me Low honored all over the world, will unveil their new film Pilgrimage, already praised at its premiere in Italy recently (cover photo).

Cinédanse Ottawa 2018

April 18 to 22
Arts Court + Ottawa Art Gallery
Ottawa, Ontario Canada
www.cinedanse.ca

 

Submission Deadline : January 19th, 2018

How to submit your creations? Learn more.

 

logos octobre 2018

Join us on Facebook

 

 

-30-


Source |Presse+Media
Anthony Charbonneau, Communications officer
Tél. (581) 305-6525 | com@lacaravane.qc.ca

_________________________________________________

thierry (1)

A look back on Thierry Thieû Niang’s tour in Québec and Ottawa

« Dancing is a decision and the body goes on. Dancing is an intention and you do not need words… » – Thierry on day one of the workshop of « Dance the Spring! » tour in Saint-Jean-Port-Joli.

You may not know this but it was the great inn poet Joséphine Bacon who gave the impulse to this beautiful tour. In the very beautiful film Footprints (2014), she says that in the matriarchal First Nations societies, it is the grandmothers who raise grandchildren… From there, emerged the desire of Sylvain Bleau to invite Thierry Thieû Niang to mix our elders with the young people all over Québec and in Ottawa, in order to question, through dancing, the links between the generations.

As Thierry so well said in an interview with Radio-Canada Gaspésie-les-Iles (link below), it is « a real moment to question the movement through dance in these two generations. The danger is to dance in a virtuoso, technical way […]. Dance is part of everyone and everyone wants to find this movement of dance, a movement of reunion, of joy. »

During this three-week tour ended in Rouyn-Noranda in early September, more than 100 people responded to the call, giving us a new look on their territory, from the South shore of the Saint-Lawrence River in the land of choreographer Chantal Caron from Baie des Chaleurs, on the historic site of Paspébiac Beach, with the natives of Pikogan on the shore of Lake Osisko in Rouyn, or in downtown Montréal in front of the Palais des congrès. Our territories mold our lives, they transcend our dances…

A youg child in each of us

At the heart of the spirituality of the first nations, before the arrival of the Europeans in America, as the Metis philosopher Jean Bédard who welcomed us on his Sageterre in Rimouski, revealed to us that there is, in each of us a young child, all along our life. The way we treat him, the attention he gets, marks our bodies, our actions and gestures.

The success of « Dance the Spring! » was expressed throughout our tour by the many expressions of gratitude from our dear participants, such as the 60-year-old woman, doctor, who wrote to us: « I woke up this morning with all the beauty and energy accumulated over the last three days. Another thank you for coming to make us live this experience with us… You and those who work with you are among the people who improve the universe. »

To paraphrase the choreographer Chantal Caron, « our dances are simply an expression of our souls »… And sometimes only one 16 year old teenager in a group of 60 year olds and over like in Paspébiac, an energy of fire that transcends the ages during the public delivery at sunset… Yes, since the 50’s-60’s-70’s when everyone of all ages used to dance, what did we lose on our way?

Stand-by for Béatriz Mediavilla’s film in a year or so

We give you now a rendez-vous in about a year to discover the culmination of the adventurous documentary projector our beloved director of Rouyn, Béatriz Mediavilla who followed the tour and lived with us magical moments of dance, with his two acolytes, photo director Dominique Leclerc and her producer Mélissa Major.

Link to Thierry Thieû Niang’s interview with Radio-Canada in Paspébiac >>

Thank you to the many participants from 7 to 87 year olds, who moved us and we have seen, so often, there eyes shine. Thank you, of course, to Thierry Thieû Niang, generous and sensitive. And most importantly, thank you to all our partners.

logos juillet 2017

________________________________________

Announcing two new members on our Board of Directors

We are proud to welcome to our Caravane de Phoebus, the producer of the festival Cinédanse and all our activities, two new members on our Board of Directors: Daniel Barbeau, vice-president – Sales, Mishmash Media Inc. will act as vice-president and Thien Vu Dang, VJ artist, producer of MAPP MTL festival and co-founder of Maison ROKODOTTÄA as member. Welcome to you both!

_______________________________

Nitrates will also be present in some fun medications for sildenafil generic price or nitrite ("machines"). This is exactly what created this canada sildenafil citrate online common even yet in the world's corners.