Vendredi 21 septembre 13 H

Dancing for Mr. B: Six Balanchine Ballerinas

Qui était George Balanchine ?

Grand Prix du Jury, Sundance Film Festival, 1990

Quand Natalie Portman nous a époustouflés dans le brillant Black Swan de Darren Aronofsky, certains ont soupiré d'agacement : invraisemblance... Vincent Cassel a pourtant confié s'être inspiré du fondateur du New York City Ballet pour incarner son rôle...

Le portrait que nous livre Anne Belle des six ballerines qui ont dansé pour Balanchine est éloquent d'humanité. Le magnétisme d'un chorégraphe au charisme aussi puissant va bien au-delà des attributs physiques qu'il cherche chez ses interprètes. Toujours, une attraction créative façonne leurs rapports, leur danse.

Toute une génération de Montréalais ne connait pas l'œuvre de Balanchine. On le considère, avec son acolyte, Stravinsky et Picasso, comme l'un des trois artistes les plus influents du XXe siècle. En attendant de voir, ou de revoir, ses plus belles pièces, découvrez l'incidence qu'il a eue sur Maria Tallchief, Mary Ellen Moylan, Melissa Hayden, Allegra Kent, Merrill Ashley et Darci Kistler. Écoutez ces danseuses étoiles la relation qu'elles ont entretenue avec Mr. B.

Réalisation Anne Belle & Deborah Dickson
US | 1989 | 90’ | Documentaire | en anglais

Extrait vidéo

À ne pas manquer

Rencontrez Andrea Boardman, Anik Bissonnette et Mistaya Hemingway qui discuteront avec Vincent Warren de Balanchine et des chorégraphes qui les ont marqués.

En première partie

falling

Falling
d’Adriano Cirulli | UK/IT | 2011 | 4’ | Court
Prix du meilleur film experimental au Wimbledon Shorts Film Festival, 2011

deep

Deep End Dance
de Cono Horgan | IE | 2010 | 6’ | Court
Prix spécial du jury IDILL.eu 2011 (International Dance Online Short Film Festival)


Vendredi 21 septembre 17 H

Rêves de Babel

Sidi Larbi Cherkaoui

« Je suis Sidi Larbi Cherkaoui, je suis un homme, je suis un fils, un chorégraphe, un homosexuel, je suis Belge, j’ai un tatouage, les yeux bruns, je suis le fils d’un émigré. Je suis tout cela et beaucoup d’autres choses encore. C’est le cas de tous, ce sont les éléments qui me lient aux autres. »

Le chorégraphe belge d'origine marocaine Sidi Larbi Cherkaoui est l'un des chouchous des amateurs de danse de la métropole. Ses spectacles font salle comble à Montréal, et il s'attire les éloges des critiques du monde entier. Avec sa signature aux limites de la contorsion, il a gagné sa renommée internationale. Cherkaoui a autant créé pour le Ballet de Monte-Carlo que les moines Shaolin, ou encore pour la flamboyante danseuse de flamenco Maria Pagés.

Le documentaire Rêves de Babel met en lumière son charisme désarmant et son besoin « d’être compris plutôt qu’être aimé ». À travers ses aventures artistiques de la Chine à l’Inde, de la Corse à la ville d'Anvers où il a grandi, Cherkaoui se livre à un entretien intime, très émouvant, sur sa spiritualité, sa famille, son enfance, son homosexualité et la danse…

Réalisation Don Kent
FR | 2009 | 59’ | Documentaire | en français

Extrait vidéo

Les Modernes

2 courts chinois
d'artistes inconnus réalisés en atelier avec David Hinton

horizon

Horizon of Exile
de Isabel Rocamora | UK/ES | 2007 | 22' | Court
Prix de la meilleure chorégraphie au Dance Camera West, LA et au Cinedans Amsterdam, en 2007.

nora

Nora
de Alla Kovgan et David Hinton | ZAF | 2008 | 35' | Moyen
Prix du public au Dance on Camera Film Festival, NY et Grand Prix spécial du Jury au Cinedans Amsterdam 2010.


Vendredi 21 septembre 19 H

Édouard, Louise, Marc et Amelia

Human sex duo no 1

Réalisation Bernar Hébert
(chor. Édouard Lock) | CA | 1987 | 6’ | Court

Amelia

Réalisation Édouard Lock
CA | 2003 | 60’ | Long

« Cette porte entre l'intérieur et l'extérieur est fragile et personnel. Vos rêves passent à travers elle, et vous les dansez tous les jours de votre vie. »
Édouard Lock

Au milieu des années 80, les duos de Louise Lecavalier et Marc Béland ont enflammé les scènes de l'avant-garde internationale. D'une agilité extrême, ces deux interprètes d'Édouard Lock ont donné à la danse québécoise toute sa signature d'audace encore reconnue aujourd'hui. Il faut revoir dans ce court métrage de Bernar Hébert toute l'aise avec laquelle la muse du chorégraphe portait son partenaire à bout de bras. Affranchis de tout académisme, ils incarnaient la mixité des genres qui s'immisçait déjà chez l'homme et la femme.

amelia

Au son de la magnifique voix de Nadine Medawar, des paroles de l’album éponyme mythique de Velvet Underground de Lou Reed, et de l'hypnotisante musique du New-Yorkais David Lang, Édouard Lock, André Turpin et les danseurs de La La La Human Steps ont signé, il y a près de 10 ans déjà, un chef d'œuvre. Amelia est le plus beau film de danse à ce jour. À quand, cher Édouard, ton prochain film? Invités surprises...

Extrait vidéo

En première partie

respire

Respire
de Pierre Jodlowski et David Coste | FR | 2008 | 7’ | Court
Prix pour la meilleure création musicale au IDILL 2009 (International Dance Online Short Film Festival). Écho du désabusement de notre époque, ce film a fait le tour du monde.

lady

The Lady Is Dead
de Roy Raz | ISR | 2011 | 5' | Court
Troublant et magnifique, ce vidéo sur la puissante pièce In this Shirt des Irrepressibles ne pourra que vous émouvoir.


Vendredi 21 septembre 21 H

Aux limites de la scène

Virginie, Dave & Frédérick

On s'enorgueillit à juste titre de la génération de créateurs qui a émergé dans les années 80 et rayonne encore pour nous dans le monde, mais que sait-on des artistes de la nouvelle génération? Guillaume Paquin donne ici la parole à trois chorégraphes montréalais dans la trentaine, en mettant en perspective leur démarche artistique et le rôle qu'ils s'attribuent comme artiste dans la communauté.

Virginie Brunelle, la scrupuleuse, l’anthropologue, se révèle dans ses chorégraphies réglées au quart de tour, au service du vague à l'âme amoureux de l’homme et de la femme qui l'entourent.

Dave St-Pierre, le miraculé, l’énergumène acclamé de par le monde, cherche brutalement à exorciser le quidam de ses tabous sociétaux, toujours en proie à assouvir bêtement ses émotions les plus basiques, les plus urgentes.

Frédérick Gravel est un véritable showman. Ce philosophe, musicien-danseur, est amoureux du débat. Sa pratique n’a qu’une seule fin : « créer beaucoup, essayer abondamment, s’obstiner énormément et (se) donner du plaisir. Intelligemment. »

Si rien ne semble les lier, ils forment portant le nouveau paysage de la danse montréalaise. Ils sont une génération d’explorateurs rigoureux, qui livrent pour nous leurs tripes sur les planches et envoient se faire foutre la pudeur et l'étiquette des précieux.

Extrait vidéo

Réalisation Guillaume Paquin
CA | 2012 | 52’ | Documentaire | en français

L’amour, l’amour, l’amour…

arrow

Arrow
de Jamie McDermott | UK | 2012 | 5’ | Court
Vidéo de la pièce Arrow du nouvel album Nude que lancera The Irrepressibles le 12 octobre prochain.

trash

For Tracey / TRASH
de Martin Kers et Erik-Jan Maalderink chor. Kristel van Issum et Guilherme Miotto | NL | 2011 | 9’ | Court
Prix du « Camera Rework » au Cinedans Amsterdam 2011

slow

Slow Dance
de Joe Cobden | CA | 2010 | 3’ | Court
Une lettre d’amour à Montréal. Sur la musique du fameux groupe Plants and Animals. Prix du meilleur court au Cinedans Amsterdam 2010.

lointain

Là-bas, le lointain
de Alan Lake | CA | 2011 | 23' | Court
« Véritable révélation pour le milieu de la danse à Québec » , Voir Québec, mai 2012


1184, Place Philipps T. 514-871-1184

AFTER au PHILLIPS LOUNGE

Philipps Lounge

Poussez encore plus loin votre expérience Cinédanse!

Le Phillips Lounge accueillera Cinédanse Montréal, ses invités et ses artistes à venir discuter et se dégourdir. Après le film d'ouverture le jeudi, et le vendredi soir.

Le samedi soir, nous irons danser...!

Situé à deux pas de l'Impérial, les After au Phillips Lounge dynamiseront les échanges au cœur d'une maison ancestrale au décor d'avant-garde. Le tout vibrant au rythme des musiques de notre fameux DJ Blanco.