La Caravane de Phoebus

photo-caron-salutations1

« On en sort (…) saisi par la nécessité de ce festival consacré à la danse en images (…) »
Le Devoir (Montréal), 28 septembre 2015

Fondée par Sylvain Bleau il y a maintenant cinq ans, La Caravane de Phoebus, organisme à but non lucratif, oeuvre dans plusieurs disciplines, la danse, le cinéma, et les arts visuels et numériques.

Elle a pour mission de :

. provoquer et soutenir la création d’œuvres reliant la danse et les écrans, particulièrement auprès de la nouvelle génération;

. contribuer à la diffusion de ces œuvres au Québec et au Canada;

. favoriser le rayonnement des œuvres québécoises et canadiennes à l’étranger auprès de programmateurs, de commissaires et d’acteurs stratégiques;

. encourager la naissance d’un véritable pôle de création issu de l’interdisciplinarité entre la danse et le cinéma au Québec et au Canada.

À ce jour, la structure a produit deux festivals Cinédanse, l’un à Montréal en 2012, le second à Québec en 2015. En effet, l’air du temps que nous captons nous amène à déployer la danse à travers les écrans et le numérique. La dernière édition a été organisée en partenariat avec le Musée de la civilisation de Québec et présentée dans le cadre de la programmation culturelle entourant l’exposition Corps Rebelles. Une douzaine de séances de projection ont alors été proposées au grand public. La programmation comprenait une cinquantaine de films d’ici et de l’étranger choisis parmi les 223 œuvres soumises provenant de plus d’une quinzaine de pays différents. La Caravane de Phoebus organise également des ateliers pour les professionnels et les non-danseurs, des « lunch beat » et des conférences sur les nouvelles pratiques liant la danse, le cinéma et les nouvelles technologies numériques.

caravane