La danse du faune

Faun-6412-by Harvey Wang-Hi-res - copie

« L’intelligence du corps est grande, insoupçonnée. Elle ne s’explique souvent pas. La danse, la création artistique et le travail patient avec le corps peuvent réinventer les êtres, évacuer des tensions enfouies depuis toujours. La science reste saisie par des phénomènes de renaissance comme celui vécu par ce jeune artiste paralysé cérébral new-yorkais, Gregg Mozgala. »

Sylvain Bleau

Dans l’optique de faire évoluer les pratiques professionnelles dans les milieux artistique, médical et de la recherche, Sylvain Bleau souhaite, par le biais du projet «La danse du faune» liant ateliers et projections du puissant documentaire Enter the Faun, que l’histoire de la chorégraphe Tamar Rogoff et de ce jeune comédien soit non seulement découverte par les professionnels de la danse et le grand public mais qu’elle serve d’inspiration aux artistes et aux autres personnes atteintes de paralysie cérébrale, de trouble de motricité, leurs familles et le personnel aidant qui les entourent. Il s’agit d’un réel engagement social envers les artistes et tous ces publics. Ces activités seront une occasion privilégiée de permettre une rencontre hors de l’ordinaire avec cette chorégraphe qui a permis à ce jeune de tirer profit de l’art, de la danse et des techniques utilisées pour qu’il puisse s’épanouir malgré ses difficultés physiques.

Depuis que Sylvain Bleau a assisté à la projection du documentaire lors du Dance on Camera de New York il y a plus de deux ans, il a cherché par tous les moyens à les inviter chez nous. C’est donc pour lui et ses collaborateurs un privilège de recevoir Tamar Rogoff à Québec et Montréal en mai. Nous espérons organiser d’autres visites ailleurs au Québec et au Canada tant cette histoire est gage d’espoir, de découvertes.

Merci merci à tous nos donateurs et partenaires qui nous permettent de réaliser le projet «La danse du faune» à Québec et Montréal.