Sylphides | Une installation interactive 3D

crédit : Simon Dumascrédit : Simon Dumas

Les Sylphides, ces êtres imaginaires entre rêve et réalité, ont inondé la littérature et la danse au cours des deux dernières siècles.

Depuis le célèbre ballet La Sylphide que créée en 1832 Taglioni pour sa fille Marie, la célèbre ballerine, en passant par le chef d’œuvre  de Michel Fokine qui inaugurait le premier spectacle des fameux Ballets Russes de Diaghilev en 1909, jusqu’à celles récentes du duo d’avant-garde parisien formé de François Chaignaud et Cecilia Bengolea, qui a galvanisé les scènes du monde il y a à peine dix ans, comment ces personnages rêvés pourraient-ils déployer leurs ailes en notre ère virtuelle?

C’est au renommé chorégraphe montréalais Édouard Lock – qui n’a plus besoin de présentation – que nous adressons cette invitation, à travers une installation interactive innovante, qui sera conçue à Montréal, terre fertile de la création numérique. La version de l’installation interactive des Sylphides 3D permettra de réinventer la visite au musée, en galerie.

Initialement créée pour de la poésie par les Productions Rhizome de Québec, l’installation vidéo interactive Chœur(s) a été inaugurée en 2015 lors de l’ouverture de la Maison de la Littérature de Québec et a ensuite été présentée durant Les Transnumériques de Mons (Belgique), capitale culturelle européenne 2015.

Cette œuvre fascinante a toujours intéressé le directeur de Cinédanse, Sylvain Bleau qui a imaginé son grand potentiel pour qu’elle soit recréée pour l’univers de la danse.

La nouvelle installation pourrait inclure autant de présences dansées que la version originale, soit neuf personnages projetés en taille réelle dans un environnement en 3D, réinterprétant au goût du jour les mythiques Sylphides avec la signature inusitée de Lock.

Un dispositif 3D unique développé pour capter les sens du visiteur

Les neuf interprètes dirigés par la chorégraphe montréalais partageront entre eux et avec le visiteur une expérience unique, aux confluences des nouvelles pratiques artistiques. Comme une poésie dansée, un =e trace qu’ils laisseront en vous, des bribes de codes visuels et sonores qu’un dispositif numérique qui incrustera en votre cœur.

Pour répondre à l’appel, le visiteur se place dans le carré de lumière, alors tous les danseurs se mettent en mouvement en même temps. Puis, graduellement, un à un ou deux par deux, en trio ou quatuor, ils vous proposent leur danse.

Le dispositif est formé de trois prismes triangulaires offrant neuf surfaces de projection et treize canaux sonores. Ce dispositif spatialise la vidéo sur les neuf surfaces qui permettent de projeter des interprètes en taille réelle dans un environnement en 3D. Neuf haut-parleurs, situés à l’intérieur des prismes, donnent l’impression d’être dans la même pièce que l’interprète. Quatre autres, installés aux quatre coins de la pièce, diffusent en tétraphonie les pièces audio.

Voilà donc, une nouvelle manière innovante de diffuser la danse en dehors des salles de spectacles. Cette installation pourra se retrouver dans un musée ou une galerie, ou tout autre espace artistique.

Notre monde a besoin de se reconnecter avec ses sens et notre projet d’installation Sylphides version 3D marie le caractère universel et international de la danse à l’innovation au goût du jour, celle qui capte l’air du temps.

Et la même question lancinante qui hante la démarche de notre directeur trouvera réponse : «Pourquoi danser quand il y a tant à faire ? Parce que notre monde, ici et partout ailleurs, a bien besoin de danser !».

_____________________________________

Un extrait de l’œuvre originale pour les poètes

_____________________________________
Partenaires de création et de production

L’œuvre Sykphides pourrait être inaugurée dans le nouvel espace d’exposition de l’Office national du film à Montréal dans le Quartier des spectacles à l’occasion d’une édition du festival Cinédanse produit par Sylvain Bleau et son équipe de collaborateurs.

Partenaires et coproducteurs : Cinédanse et son producteur La Caravane de Phoebus (Montréal), les Productions Rhizome (Québec), le Mois-Multi et le Musée national des Beaux-Arts du Québec (Québec), Hexagram de l’UQAM (Montréal), et l’Office national du film du Canada.

 

crédit : Simon Dumas

crédit : Simon Dumas

 

___________________________________________

 

caravane            logorhizome